DPE bureaux Paris
Contactez notre équipe
du lundi au vendredi au
01 69 04 85 10
VOUS ETES
client ?

DPE Évry

Encore un collège du Val-de-Marne exposé à l’amiante !

Date de publication : 13/03/2019

Après le lycée Georges-Brassens à Villeneuve-le-Roi, un autre établissement scolaire Val-de-Marnais suscite l’inquiétude en raison de la présence d’amiante.

Une présence avérée dès 2007…

Le collège François-Rabelais à Saint-Maur-des-Fossés (94) a été édifié dans les années 1970. Comme de nombreux bâtiments publics de cette époque, la présence de matériaux amiantés est plus qu’une éventualité. C’est ce que qu’a démontré un repérage effectué en 2007 dans le cadre du DTA (Dossier technique amiante) de l’établissement. En effet, des revêtements de sol amiantés ont été identifiés à cette occasion, entraînant la mise en œuvre de plusieurs campagnes de désamiantage entre 2011 et 2015. Depuis, en 2018, d’autres investigations ont révélé la présence d’amiante dans les enduits de plâtre des murs, dans les plafonds et dans les colles des plinthes et des revêtements de sol du collège, rendant une exposition aux fibres d’amiante possible pour les élèves, les enseignants et les personnels.

Des travaux urgents mais pas suffisants…

Une nouvelle campagne de travaux a donc été réalisée en urgence au printemps 2018 pour remédier à ce risque. Deux classes ont aussi subi des travaux supplémentaires durant les derniers congés de Noël. Mais un syndicat professionnel indique que toutes les salles de classes n’ont pas fait l’objet d’une recherche de matériaux amiantés et, qu’en conséquence, seules les classes où la présence d’amiante est avérée ont été traitées. De plus, le traitement se serait limité à l’application de peinture, ce qui est insuffisant pour empêcher la libération de fibres d’amiante. D’ailleurs, des niveaux d’empoussièrement effectués à la suite des travaux auraient permis de mettre en évidence la présence de fibres d’amiante dans l’air.

Le Département conscient des risques

Le Conseil départemental a annoncé, au mois de janvier dernier, son intention d’engager très rapidement des travaux de désamiantage. Mais les travaux ne devraient commencer qu’à l’été prochain. Les salles traitées ont pourtant été rouvertes, ce qui suscite l’inquiétude de tous, parents, élèves, enseignants, etc. Certains professeurs entendent ainsi exercer leur droit de retrait si rien n’est fait.

Retour aux actualités
recevez
votre devis gratuit
Type de bien :
DPE Palaiseau