DPE bureaux Paris
Contactez notre équipe
du lundi au vendredi au
01 69 04 85 10
VOUS ETES
client ?

DPE Évry

La norme NF X 46-020 jugée par les professionnels !

Date de publication : 29/11/2017

En juillet dernier, nous vous présentions les principaux changements apportés par la révision de la norme NF X 46-020 encadrant le déroulement des missions de repérage amiante avant travaux et avant démolition. Applicable depuis près de deux mois, nous disposons désormais des premiers retours des diagnostiqueurs immobiliers.

Des points positifs à signaler !

Du côté positif, les opérateurs de repérage retiennent, en premier lieu, la définition plus claire des responsabilités des différents acteurs, notamment du rôle et des obligations des donneurs d’ordre (accessibilité des locaux, mise à disposition du matériel, etc.).

Autre point de satisfaction, les conditions de réalisation des prélèvements qui devraient aboutir à une plus grande précision des résultats.

Les diagnostiqueurs apprécient notamment les compléments apportés sur le nombre de prélèvements à effectuer, coupant ainsi court aux volontés de certains donneurs d’ordre de les réduire au maximum.

La ZPSO au cœur des débats

En revanche, les professionnels se montrent plus partagés sur la notion de ZPSO (Zone présentant des similitudes d’ouvrage).
En effet, certains voient dans cette nouvelle approche une simplification mais aussi une amélioration de la précision des repérages.

D’autres, au contraire, estiment qu’elle est compliquée à mettre en œuvre et à justifier en amont des prélèvements et analyses.

Selon eux, seuls les résultats des expertises permettent de valider la cohérence de la ZPSO retenue. Ils craignent donc que les ZPSO ne servent à justifier une diminution du nombre de prélèvements en s’appuyant sur une base incertaine.

Des points négatifs à ne pas omettre

Une partie de la profession s’étonne du calendrier !
En effet, la publication de la nouvelle norme intervient alors que l’élaboration du cadre réglementaire des repérages amiante est toujours en cours. Le risque est donc grand de voir cette norme devenir rapidement caduque.

D’autre part, des opérateurs dénoncent encore des précisions sur les conditions de réalisation des prélèvements pour certains matériaux. Le plan de localisation des sondages suscite aussi des interrogations quant à sa pertinence.Le nombre d’informations à y intégrer risque fort de les rendre illisibles.

Enfin, les opérateurs sont désormais responsables d’une nouvelle tâche qui consiste à quantifier les matériaux contenant de l’amiante. Selon eux, l’intérêt en est contestable puisqu’ils estiment que c’est à l’entreprise en charge du retrait de réaliser ce travail.

Retour aux actualités
recevez
votre devis gratuit
Type de bien :
DPE Palaiseau