DPE bureaux Paris
Contactez notre équipe
du lundi au vendredi au
01 69 04 85 10
VOUS ETES
client ?

DPE Évry

Les chiffres de l’amiante dans les établissements scolaires

Date de publication : 18/09/2019

Le sujet refait de plus en plus souvent surface. La présence d’amiante dans les établissements scolaires français constitue un véritable enjeu de santé publique. Une réponse écrite du ministère de l’Éducation nationale à une question parlementaire permet de mieux comprendre l’ampleur du problème.

Un DTA pas toujours réalisé

La réponse écrite présente les premiers résultats d’une vaste campagne de cartographie du risque amiante en milieu scolaire. Les quelques 63 500 établissements scolaires du primaire et du secondaire ont été invités à répondre à un questionnaire sur leurs obligations d’évaluation et de gestion du risque amiante. Un tiers d’entre eux a effectivement répondu, mais ce faible taux de retour permet tout de même de tirer un premier bilan. Tout d’abord, 15% des établissements ayant répondu ne sont pas concernés par la problématique de l’amiante car ils occupent des locaux construits après juillet 1997, date d’interdiction de l’usage de l’amiante. Parmi les 85% restants, 70% possèdent un Dossier technique amiante (DTA), démarche obligatoire pour tous les établissements occupant au moins un bâtiment construit avant juillet 1997.

Les collèges et les lycées en première ligne

L’analyse des DTA montre que 38% des établissements scolaires publics sont confrontés à la présence de matériaux et produits amiantés dans leurs locaux. Néanmoins, la disparité est forte entre le premier degré et le second degré puisque les trois quarts des DTA des collèges et lycées s’avèrent positifs. Cette disparité s’explique notamment par la date de construction des établissements. En effet, une grande partie des collèges et lycées ont été édifiés durant les années 1960-1980, période durant laquelle l’amiante a connu son apogée.

En termes de surveillance du risque amiante, des mesures d’empoussièrement ou des travaux de désamiantage sont préconisés dans 2% des écoles primaires et 5% des établissements du second degré. Plus généralement, des mesures de surveillance de l’état des matériaux amiantés sont imposées dans la moitié des écoles et dans les deux tiers des collèges et lycées.

Le ministère de l’Éducation nationale rappelle qu’une cellule « bâti » va être créée. Elle aura notamment la mission d’améliorer la gestion du risque amiante. Un plan d’actions va également être déployé afin de mieux accompagner les établissements et leurs agents avec la diffusion prochaine de guides d’information sur le sujet.

Retour aux actualités
recevez
votre devis gratuit
Type de bien :
DPE Palaiseau