DPE bureaux Paris
Contactez notre équipe
du lundi au vendredi au
01 69 04 85 10
VOUS ETES
client ?

DPE Évry

Plan de relance : la rénovation énergétique c’est bien, mais le désamiantage aussi !

Date de publication : 28/10/2020

La question d’un grand plan national en faveur du désamiantage des bâtiments n’est pas nouvelle. Mais Matthieu Orphelin, député du Maine-et-Loire, souhaite que les aides à la rénovation énergétique soient accompagnées d’aides aux travaux de désamiantage !

Des subventions insuffisantes pour être efficaces ?

Le député du groupe Europe Démocratie Solidarité a déposé une question parlementaire à l’intention de la ministre de la transition écologique aux sujets des aides aux propriétaires pour les travaux de désamiantage. S’il rappelle que l’Anah (Agence nationale de l’habitat) accorde déjà des subventions à certains propriétaires pour ces opérations, il évoque un reste à charge encore trop important, les travaux ne pouvant être financés qu’à hauteur de 50% maximum pour les propriétaires occupants et à hauteur de 35% maximum pour les propriétaires bailleurs, sous conditions de ressources. Selon Matthieu Orphelin, ces aides demeurent insuffisantes pour lutter efficacement contre cette pollution et il invoque la nécessité d’un « plan ambitieux de désamiantage à destination des propriétaires occupants et bailleurs ».

Vers un reste à charge zéro ?

Ce plan consisterait en premier lieu à augmenter le montant des aides pour aller jusqu’à un reste à charge nul pour les propriétaires les plus modestes. Il propose également de ne pas différencier le montant des aides selon que le logement soit occupé par le propriétaire ou loué afin de mieux protéger les locataires du risque amiante. Enfin, il propose que ce grand plan de lutte contre la pollution à l’amiante soit lancé dans le cadre du plan de relance. Il permettrait alors « de répondre aux enjeux de santé publique et de protection de l'environnement tout en fournissant de l'activité aux entreprises certifiées pour les travaux de désamiantage ». Il soumet même l’idée que, pour les chantiers à risque limité, des entreprises non certifiées, mais bien formées au traitement de l’amiante, puissent prendre en charge ces travaux.

Pour le moment, Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, n’a pas fait parvenir sa réponse.

Retour aux actualités
recevez
votre devis gratuit
Type de bien :
DPE Palaiseau