DPE bureaux Paris
Contactez notre équipe
du lundi au vendredi au
01 69 04 85 10
VOUS ETES
client ?

DPE Évry

Tests de perméabilité à l'air : une nouvelle norme entre en vigueur

Date de publication : 17/08/2016

Indispensables pour contrôler le respect des critères de la RT 2012 des constructions nouvelles, les tests de perméabilité à l’air permettent de vérifier la bonne qualité de l’enveloppe des bâtiments. La France vient d’instaurer de nouvelles modalités de réalisation de ces tests transcrivant ainsi une directive de l’Union européenne.

Une évolution réglementaire pour une harmonisation européenne et internationale

L’article 17 de l’arrêté du 26 octobre 2010 relatif aux caractéristiques thermiques et aux exigences de performance énergétique des bâtiments nouveaux et des parties nouvelles de bâtiments définit les critères de perméabilité à l’air de l’enveloppe à respecter dans le cadre de la RT2012 (réglementation thermique).

L’article 8 de cet arrêté précise que les tests de perméabilité (infiltrométrie) des constructions neuves devaient être réalisés suivant la norme NF EN 13829 publié en février 2001. Un nouvel arrêté du 25 juillet 2016 a cependant été voté pour mettre à jour cette référence normative.

Les tests d’infiltrométrie des bâtiments neufs réalisés dans le cadre de la RT 2012 devront désormais être conduits selon les dispositions de la norme ISO 9972 « Détermination de la perméabilité à l'air des bâtiments ». Cette norme internationale a été publiée le 15 août 2015 et l’Union européenne a décidé d’adopter ce nouveau modèle pour définir les procédures de réalisation des tests de perméabilité des bâtiments. C’est pourquoi, à compter du 1er septembre 2016, la nouvelle norme devra être appliquée en France.

Quelles différences et quelles nouveautés ?

La nouvelle norme NF EN ISO 9972 ne modifie pas en profondeur le déroulement tests d'infiltrométrie. Les modifications ne sont que marginales et se trouvent reportées dans une version révisée du Guide d’application GA P50-784. Elles portent tout d’abord sur la méthodologie de calcul du volume intérieur du bâtiment.

La norme NF EN 13829 définissait le volume intérieur comme l’ensemble des espaces volontairement climatisés, en général sans les combles, les sous-sols et les annexes. Le calcul se basait sur l’aire nette de planchers et sur la hauteur moyenne sous plafond. Désormais, le volume intérieur correspond à l’ensemble du bâtiment ou de la partie de bâtiment et le calcul est global puisqu’il doit tenir compte des murs et des planchers intérieurs.

Les autres évolutions les plus marquantes concernent le calcul des surfaces de fuite ainsi que les différentes méthodes d’essai. Pour plus de détails sur les différences entre les normes NF EN ISO 9972 et NF EN 13829, vous pouvez consulter le document de synthèse du Cerema.

Grâce à nos actions de suivi et de veille réglementaires, GENOVEXPERT pourra être immédiatement opérationnel et mettre en œuvre ces nouvelles procédures dans le cadre des tests d’infiltrométrie réalisés pour le compte de nos clients.

 
Retour aux actualités
recevez
votre devis gratuit
Type de bien :
DPE Palaiseau