DPE bureaux Paris
Contactez notre équipe
du lundi au vendredi au
01 69 04 85 10
VOUS ETES
client ?

DPE Évry

Un repérage amiante dans les avions bientôt obligatoire

Date de publication : 03/02/2021

Un arrêté pris en fin d’année 2020 impose la réalisation d’un repérage des composants et matériaux contenant de l’amiante dans les aéronefs avant le 1er janvier 2028.

Une obligation inscrite dans la réglementation

L’arrêté du 24 décembre 2020 s’intéresse au repérage de l'amiante avant certaines opérations réalisées dans les aéronefs. Il instaure deux nouvelles obligations :

  • Pour les appareils d’un poids inférieur à 5 700 kg, toute opération de démantèlement devra être précédée d’un repérage amiante afin d’évaluer les risques d’exposition pour les travailleurs ;
  • Pour les appareils d’un poids supérieur à 5 700 kg, un repérage amiante devra être réalisé lors de l’opération de maintenance de plus haut rang du programme d’entretien de l’appareil, à compter du 1er janvier 2023 et au plus tard au 1er janvier 2028.

Des formations spécifiques pour les opérateurs de repérage

L’arrêté fixe également les prérequis et compétences exigés pour les opérateurs de repérage amiante qui souhaiteraient exercer des missions sur des aéronefs.

Ainsi, ceux qui possèdent une certification amiante avec mention et un diplôme de niveau 4 dans les domaines des techniques du bâtiment (ou expérience professionnelle équivalente) devront suivre un cycle de quatre jours de formation théorique, notamment pour mieux appréhender les spécificités de la norme NF L80-001, et deux jours de formation pratique.

Pour les opérateurs de maintenance ne possédant pas de certification amiante mais disposant d’une expérience (1 an en tant que personnel de maintenance en activité ou 5 ans d’expérience passée en tant que personnel de maintenance), la formation théorique durera trois jours et la formation pratique deux jours.

Retour aux actualités
recevez
votre devis gratuit
Type de bien :
DPE Palaiseau