DPE bureaux Paris
Contactez notre équipe
du lundi au vendredi au
01 69 04 85 10
VOUS ETES
client ?

DPE Évry

Cloisons : quelle vigilance en matière de risque amiante ?

Date de publication : 16/09/2020

L’amiante a malheureusement été employé dans de nombreux produits et matériaux de construction. Si certains demeurent facilement identifiables comme le fibrociment, d’autres demeurent plus problématiques en matière d’évaluation des risques. C’est le cas notamment des cloisons intérieures.

Une omniprésence sur les panneaux et sur les éléments de support et d’étanchéité

La présence d’amiante dans les cloisons n’a rien d’exceptionnel. Ce minéral a été utilisé pour améliorer la résistance au feu de ces éléments de construction avec les risques désormais bien connus d’émissions de fibres cancérigènes. On peut ainsi retrouver de l’amiante en plusieurs points des cloisonnements :

  • Garnissage des cloisons
  • Panneau de revêtement en menuiserite
  • Parements en amiante-ciment
  • Papier décoratif
  • Âme (panneau interne de la cloison)
  • Tresses, joints d’assemblage, couvre-joints, clavettes ou encore cales

Une évaluation des risques indispensables

Dès lors, cette forte probabilité de présence d’amiante nécessite d’être prise en considération en cas de travaux de percement, de démontage ou de démolition de cloison. En effet, ces opérations comportent un risque d’émissions de fibres d’amiante dangereuses pour la santé humaine, mais aussi un risque de pollution environnementale si les déchets ne sont pas correctement conditionnés et orientés vers les filières de traitement adaptées. C’est pourquoi, la réalisation d’un repérage amiante avant travaux ou avant démolition est obligatoire pour attester de la présence ou non d’amiante et permettre d’appliquer les mesures de prévention correspondant aux risques identifiés.

Retour aux actualités
recevez
votre devis gratuit
Type de bien :
DPE Palaiseau