DPE bureaux Paris
Contactez notre équipe
du lundi au vendredi au
01 69 04 85 10
VOUS ETES
client ?

DPE Évry

Diagnostics copro & pro

Amiante DTA dans les copropriétés

L’évaluation et le suivi quotidien du risque amiante

Les gestionnaires et syndics des copropriétés comportant un ou plusieurs bâtiments dont le permis de construire initial est antérieur au 1er juillet 1997 doivent tenir à jour un Dossier technique amiante (DTA).

Son objectif est de maîtriser les risques d’exposition aux fibres d’amiante à la fois pour les occupants et les entreprises en charge de l’entretien et des travaux.

L’opérateur certifié s’intéresse aux éléments de construction présents dans les parties communes, mais les États d’amiante des parties privatives doivent également être intégrés au DTA.

Son expertise doit conduire à localiser avec précision les matériaux et produits contenant de l’amiante (MPCA) et de contrôler leur état de conservation.

En effet, leur usure est susceptible de libérer des fibres cancérogènes.

L’opérateur peut préconiser des analyses de prélèvements de matériaux ou des mesures d’empoussièrement de l’air pour compléter son expertise.

Si la situation sanitaire du bien est correcte, le DTA des parties communes doit être mis à jour tous les trois ans.

En revanche, si le taux de fibres d’amiante dépasse le seuil de toxicité des travaux de retrait devront être mis en œuvre.

Pour les copropriétés destinées à l’habitation, le DTA doit être tenu à la disposition de leurs occupants.

Dans le cas de locaux professionnels, les représentants du personnel et la Médecine du Travail doivent pouvoir le consulter.  

recevez
votre devis gratuit
Type de bien :
DPE Palaiseau