DPE bureaux Paris
Contactez notre équipe
du lundi au vendredi au
01 69 04 85 10
VOUS ETES
client ?

DPE Évry

Présence d’amiante dans l’eau potable : recommandations de l’ANSES

Date de publication : 19/11/2021
L’ANSES préconise une surveillance des concentrations en fibres d’amiante dans l’eau potable, liées aux canalisations en amiante-ciment. Un effet sur la santé ne peut être écarté.
 

 

Amiante dans l’eau potable : avis de l’ANSES 

L’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) s’est intéressée aux risques associés à l’ingestion d’amiante. Les dangers liés à l’inhalation d’amiante sont démontrés et connus. Mais qu’en est-il de l’amiante ingéré via l’eau du robinet ? Est-ce que cela pourrait expliquer certains cancers digestifs (œsophage, estomac, cancer colorectal, pancréas) ? D’après l’ANSES, certains signaux doivent être pris en compte même si, à ce jour, les études existantes ne permettent pas d’associer l’ingestion d’amiante à des cancers des voies digestives. Puisque ce risque ne peut toutefois être formellement écarté, il faudrait procéder à une surveillance et envisager de nouvelles études.
 

Fibres d’amiante dans l’eau du robinet et dégradation des canalisations

L’ANSES recommande d’être vigilants quant aux risques d’émissions de fibres d’amiante quand les canalisations en amiante-ciment sont détériorées (friables) et vétustes. L’OMS avait auparavant préconisé la réalisation de campagnes d’analyses de l’eau provenant de canalisations en amiante-ciment anciennes. Ce contrôle permettrait de procéder à une mise à jour des données en termes de concentrations, tailles de fibres et types d’amiante. L’ANSES propose d’appliquer la microscopie électronique à transmission analytique (Meta), utilisée pour surveiller les fibres d’amiante dans l’air, aux potentielles fibres d’amiante dans l’eau. Les résultats devraient ensuite être communiqués au niveau régional et à l’échelle nationale.
 

Règlementation en matière d’analyse de l’eau potable

Il n’existe aucune obligation de rechercher la présence de fibres d’amiante dans l’eau potable. La règlementation prévoit un certain nombre d’analyses de l’eau du robinet :
    • Vérification de la potabilité de l’eau destinées à la consommation humaine
    • Diagnostic légionellose, notamment dans les établissements recevant du public (ERP)
    • Contrôle de la teneur en plomb dans l’eau pour prévenir le saturnisme
La directive européenne sur l’eau potable ne mentionne pas l’amiante. L’Agence précise d’ailleurs qu’il est impossible, actuellement, d’établir une valeur guide pour l’amiante. Mais outre la surveillance des fibres d’amiante dans l’eau, des techniques non destructives pourraient être mises en œuvre pour évaluer l’état des canalisations en amiante-ciment.
 
Retour aux actualités
recevez
votre devis gratuit
Type de bien :
DPE Palaiseau