DPE bureaux Paris
Contactez notre équipe
du lundi au vendredi au
01 69 04 85 10
VOUS ETES
client ?

DPE Évry

La santé préoccupe (toujours) plus les acteurs du bâtiment !

Date de publication : 21/07/2021

L’association Bâtiment Santé Plus vient de publier une enquête menée auprès des acteurs du secteur afin de déterminer dans quelle mesure ils prennent en compte les enjeux sanitaires dans leur projet. Une question plus que jamais d’actualité en période de pandémie…

Une démarche désormais intégrée aux projets

Dans le détail, l’enquête démontre une sensibilisation croissante des acteurs du bâtiment (architecte, bureaux d’étude, maître d’ouvrage, etc.) sur les enjeux sanitaires. Pour 55% d’entre eux, c’est même la première de leur préoccupation lors de la conception d’un projet. Mais, ce résultat global masque certaines disparités, les maîtres d’ouvrage, les sociétés foncières ou encore les investisseurs se montrant moins sensibles. Cela induit un travail de pédagogie de la part des maîtrises d’œuvre auprès de leurs commanditaires. Pour autant, ce sont bien ces maîtrises d’ouvrage au sens large qui reconnaissent un chamboulement provoqué par la crise sanitaire actuelle, avec notamment la prise en compte de nouvelles considérations dans leur projet, comme le télétravail, aussi bien pour les logements que pour les locaux tertiaires.

Des préoccupations sanitaires, mais lesquelles ?

Des disparités se constatent aussi sur les thématiques sanitaires : si la qualité de l’air est désormais une problématique assimilée et prise en compte par 86,3% des acteurs, l’acoustique ne préoccupe que 40% d’entre eux. En revanche, ils sont deux tiers environ à veiller au confort thermique, d’une part, et à l’orientation, à l’ensoleillement et à la lumière, d’autre part.

Autre point mis en lumière par l’enquête de Bâtiment Santé Plus : l’émergence de l’économie circulaire et des matériaux biosourcés, même si les seconds possèdent un véritable temps d’avance sur les premiers. Environ 62% des acteurs ont recours aux matériaux biosourcés un chiffre qui dépasse même les 70% chez les architectes et les bureaux d’études. Pour les matériaux issus du recyclage, ils ne sont pour le moment que 40% à les intégrer à leurs projets. Mais dans les deux cas, l’enjeu sanitaire est le critère premier (76,5%) qui pousse les acteurs à y recourir en raison de l’absence de substance dangereuse. Une dynamique qui devrait se consolider avec la mise en place du futur diagnostic déchets

Retour aux actualités
recevez
votre devis gratuit
Type de bien :
DPE Palaiseau